Événements - Conférences et tables rondes - 2018/2019 -

Peindre !!! [journées thématiques]

Les 18 et 19 mars 2019

Peindre !!! est un programme de rencontres proposé par Anne Laure Sacriste et Jean Cristofol, enseignants à l’école, et s’adresse aux étudiants de l’école et au public extérieur.

Les pratiques de la peinture sont diverses, multiples, toujours renouvelées. Elles constituent un espace de dialogue et d’échange avec toutes les formes actuelles de l’art. Elles s’enracinent dans une histoire qu’elles travaillent, réinterprètent, réinventent en regard du monde contemporain. Elles se confrontent avec le monde des images, celui des formes mais aussi celle de leur autonomie et singularité. Pendant deux jours, ces journées thématiques proposent des rencontres avec des peintres de différentes générations qui placent la peinture au cœur de leur pratique, qui nous parleront de leur engagement, de leur travail, de la peinture.
Journées thématiques proposées par Anne Laure Sacriste et Jean Cristofol.

Programme

Lundi 18 mars 2019

  • Adrien Vescovi
  • Karina Bisch
  • Corentin Canesson

Mardi 19 mars 2019

  • Benjamin Swaim
  • Anne Colomes
  • Romain Bernini

Adrien Vescovi réinvestit la question de la toile libre où la peinture est pensée à l’échelle architecturale, telle qu’ont pu l’expérimenter les artistes du mouvement Supports/Surfaces à la fin des années 60. De ce fait, ses installations se déploient in situ avec une véritable réflexion sur l’histoire des lieux qu’il investit et les spécificités de l’architecture.
Adrien Vescovi est diplômé de l’École supérieure d’art d’Annecy. Il est représenté par la galerie Ceysson & Bénétière. Son travail est visible jusqu’au 8 septembre 2019 à la galerie des Ponchettes, Musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice. Prochainement, il montrera son travail à la Villa Noailles à Hyères puis au Musée départemental de Rochechouart.

Karina Bisch développe un vocabulaire artistique utilisant de nombreuses références à l’art géométrique, mais aussi à la mode ou à la danse, élaborant une sensibilité particulière à la modernité. L’artiste examine de près l’esthétique des avant-gardes historiques qu’elle adapte en fonction de ses besoins. Par ses œuvres et performances au ton parfois théâtral, Karina Bisch rejoue une histoire du XXe siècle en détournant l’universalité présumée des canons du modernisme.
Karina Bisch est diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et de la Rijksakademie van Beeldende Kunsten, à Amsterdam. Elle est représentée par la galerie Thomas Bernard.

Corentin Canesson dédie son temps à la peinture, à la musique et au commissariat d’expositions. Sa pratique obéit à des protocoles qu’il s’impose comme des obsessions ludiques. Il conçoit la peinture comme un acte spontané de plaisir, à travers lequel il convoque des références métissées à l’histoire de l’art des XXe et XXIe siècles.
Corentin Canesson est diplômé de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne - site de Rennes où il a suivi l’enseignement de Jean François Maurige, il a également étudié à l’école d’art, la HGB à Leipzig.
Son travail a notamment été présenté dans les galeries Nathalie Obadia et Jean Brolly à Paris, dans les centres d’art le Crédac à Ivry-sur-Seine, à Passerelle à Brest et aux Abattoirs à Toulouse.

Benjamin Swaim se moque de l’air du temps et prend la peinture à bras le corps. Ses toiles, dans lesquelles il associe une figure, souvent un enfant, avec un paysage, sont remplies de digressions et de métamorphoses. Dans de nombreuses oeuvres réalisées depuis deux ans, des surfaces vides apparaissent. Un espacement dans la représentation qui semble évoquer le souhait de l’artiste de quitter une peinture agressive et violente pour aller vers une douceur, qui n’en est pas moins intense.
Benjamin Swaim est un artiste franco-américain, il a étudié l’art et la philosophie à Paris et a notamment exposé ses peintures à la galerie Jean Brolly et au Palais de Tokyo.

Anne Colomes développe un travail fait d’éléments qui tendent à reconstituer un espace fait d’expériences transformées, recyclées, de maladresses et d’inaptitudes. Des paysages se forment se croisent, s’annulent ou se rencontrent. Le trait du dessin, le mouvement et le son des images fait apparaître des notions de temps et d’hypothétiques narrations.
Anne Colomes est diplômée de l’École supérieure d’art de Bordeaux et du Studio national des arts contemporains du Fresnoy. Elle enseigne le dessin à l’École supérieure d’art de Bordeaux.

La peinture de Romain Bernini se situe dans l’entre-deux de la figuration et de l’abstraction, et semble se souvenir tant des images spectrales de Marc Desgrandchamps que des corps fantomatiques de l’œuvre de Peter Doig. Au sein de végétations luxuriantes, apparaissent des corps en lévitation, des personnages énigmatiques souvent masqués et des figures en errance issues d’images récupérées.
Dans ses récentes toiles, des chamanes nous font face, comme s’ils nous appelaient à résister à la violente tension du monde. Parfois, la figure disparait, laissant place à un paysage archaïque.
Romain Bernini est diplômé en arts plastiques et en médiation culturelle de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est représenté par la galerie Suzanne Tarasieve.

Programme complet


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr